La géomatique dans les transports en commun

N’importe quel responsable de transport en commun te dira que la géomatique est un outil essentiel pour son organisme. Facile à comprendre quand on sait que le réseau de transport en commun est représenté par une suite de trajets d’autobus et d’arrêts reliés à une géobase de rues et aux horaires des chauffeurs. Mais d’où viennent ces données?

Les sources des données utilisées pour planifier et gérer le réseau de transport en commun ont toutes une référence spatiale et temporelle :

  • Les enquêtes origine-destination
  • Le comptage des passagers
  • Les données des cartes à puce

Pour aider la collecte des données, les autobus sont de plus en plus équipés de compteurs de passagers et de GPS. Ceci permet de connaître en temps réel leur position, l’état de leurs véhicules et l’achalandage.

Ces informations sont centralisées dans des systèmes d’information des voyageurs et d’aide à l’exploitation. Résultat? On peut gérer le réseau à distance et les usagers sont informés en temps réel!

La géomatique pour planifier le réseau

Dans les tâches de planification, la géomatique est utilisée pour :

  • concevoir le trajet des lignes d’autobus desservant le territoire
  • mesurer la distance et évaluer le temps de parcours des autobus
  • produire les horaires et les itinéraires des chauffeurs d’autobus
  • ajuster le service à partir de données réelles d’achalandage, de temps et de ponctualité du service provenant de compteurs et de GPS installés dans les autobus
  • évaluer l’impact des modifications de service sur la distance de marche et le temps de déplacement des usagers
  • évaluer l’impact de la mise en place de voies réservées et de mesures de préemption de feux de circulation, c’est-à-dire prioriser le passage des autobus aux feux de circulation

La géomatique pour gérer les opérations

Dans la gestion des opérations, la géomatique est une précieuse aide pour :

  • implanter les arrêts et les abribus
  • établir les détours et déplacer les arrêts lorsqu’il y a des travaux ou des événements particuliers
  • localiser les autobus, les chauffeurs et les superviseurs sur le réseau
  • gérer les avances et les retards des autobus
  • produire des statistiques d’opération

La géomatique pour informer les usagers

Quand il s’agit d’informer les usagers, la géomatique sert à :

  • produire des cartes du réseau et des lignes d’autobus
  • localiser les clients sur le réseau
  • calculer l’itinéraire des usagers entre leur point d’origine et leur destination
  • informer les usagers des heures de départ et d’arrivée des autobus à leur arrêt
  • informer les usagers des retards et des autres choix de trajets

Contribution : Richard Blouin, du Réseau de transport de Longueuil (RTL)

Tu te cherches encore ?

DEP en arpentage, DEC en technologie de la géomatique, baccalauréat en géomatique et même maîtrise ou doctorat. Trouve la formation
qui te convient et positionne-toi pour un avenir durable !

Partenaires